Publié par Laisser un commentaire

Un chat à l’antenne

Télétravail : les chats au pouvoir !

On a beau être secrétaire, graphiste, enseignant… ou encore présentateur TV, les chats ne font pas de favoritisme, ils adorent interférer dans notre travail et s’accaparer l’attention.

Aujourd’hui, on se penche sur le dernier exemple en date. Nous avons pu le constater, beaucoup d’animateurs continuent de travailler depuis chez eux, éloignés des plateaux TV. Jeff Lyons, météorologue sur la chaine 14NEWS aux Etats-Unis, a ainsi pu annoncer la météo avec une co-présentatrice pas oridinaire, sa chatte Betty.

Pour respecter les règles de distanciation sociale ainsi que le confinement, Jeff Lyons a installé un studio et un écran vert dans son salon. Déjà toute une aventure ! C’est à ce moment là que Betty est devenue inspirante météorologue. 

En dehors des prévisions, c’est surtout le félin qui attire l’attention des téléspectateurs. Depuis qu’elle a fait son apparition, l’audimat est au zénith. Elle est devenue un phénomène avec des vues en Europe et en Australie, on peut donc être sûr que ce n’est pas vraiment la météo aux USA qui intéresse ces personnes. Elle a même droit à son petit surnom « Betty the weathercat« , traduction le chat de la météo !

Crédits images Jeff Lyons

Et voilà un aperçu du bulletin en direct :

Elle interfère avec plus ou moins de docilité devant la caméra. 

Betty est devenue une vraie star sur les réseaux sociaux, dépassant largement la popularité de son maître et le déstabilisant même. « Je ne sais pas comment commencer ce bulletin météo, il y a eu un incroyable mouvement autour de ce chat idiot » explique Jeff Lyons avant de rappeler la citation de W.C Fields « Ne jamais travailler avec des enfants et des animaux » ! 

 

Vous voulez retrouver votre présentatrice chat préférée, rendez-vous sur la page Facebook de Jeff Lyons.

#chat #lolcat #confinement #covid-19 #teletravail #quarantinecats
Publié par Laisser un commentaire

Les chats dans l’Art

C'est parti pour une visite virtuelle

Si tu ne vas pas à la culture, la culture viendra à toi… et aux chats !

L’UMA (Universal Museum of Art) en partenariat avec la Réunion des Musées Nationaux et le Grand Palais nous offre une exposition en ligne sur notre sujet préféré !

En cette période de confinement, c’est l’exposition qui nous réconforte. Rendue possible par la réalité virtuelle, la visite se fait en quelques clics, de manière très ludique et pédagogique. On aurait tort de s’en priver.

Image : Capture d’écran de la visite virtuelle de l’UMA

Les chats aussi inspirent les artistes. Ils ont une place particulière dans leur chef-d’oeuvre parfois sujet central, parfois dissimulé au second mais ils restent malgré tout très présents. Des peintures de l’Egypte ancienne où il est vénéré, en passant par l’affiche de Rodolphe Solis, ou encore « Olympia » de Manet, il est chargé de symbolisme. C’est l’occasion d’en apprendre plus sur notre animal préféré.

Image : Capture d’écran de la visite virtuelle de l’UMA

#chat #exposition #expositionvirtuelle #histoiredelart 

En apprendre plus sur l’UMA : the-uma.org

Publié par 2 commentaires

Voyage

Le temple des Maneki Neko

Quand il s’agit de chats, les japonais savent émerveiller tous les cat lovers ! 

Le temple…
… et ses divinités

Situé au Sud-ouest de Tokyo, dans l’arrondissement Setagaya, le temple Gotoku-Ji attire de nombreux visiteurs. La raison ? Les chats bien-sûr, et plus particulièrement un autel dédié au Maneki Neko.

 

Qu’est-ce qu’un maneki Neko ?

Maneki Neko signifie littéralement « chat qui accueille« . Ces statuettes félines assises et bienveillantes à la patte dressée sont considérées comme des porte-bonheurs dans la culture nippone. On le trouve souvent près d’une caisse car il invite le client d’un commerce ou d’un restaurant à régler son dû. Ainsi il a la réputation de favoriser la fortune et la prospérité.

Les origines de cette vénération

A Gotokuji, un culte impressionnant leur est voué. Et pour cause, la légende veut que ce soit dans ce temple qu’a démarré toute l’histoire. 

Il y a plusieurs siècles, un moine vivant dans une très grande misère refusait cependant de se séparer de son chat et partageait même ses maigres repas avec lui. Le soir d’un orage très violent, alors que le moine était occupé à prier, et que le félin faisait sa toilette au pied du temple, un riche seigneur vint chercher refuge sous un arbre non loin d’eux. Attiré par le regard du chat posté devant l’édifice, le seigneur eu l’impression qu’il lui faisait signe d’entrer. Il s’avança vers l’animal. Peu après la foudre s’abatta sous l’arbre qui lui avait servi d’abri. Extrêmement reconnaissant, considérant qu’il avait échappé à la mort grâce au chat, l’homme aisé offrit une partie de sa fortune au moine qui fonda le Gotokuji.

 

Aujourd’hui

Certes l’autel qui présente les maneki Neko n’est pas immense, c’est plutôt leur nombre incalculable qui captive ainsi que leur renommée. Il est un passage obligé pour tous ceux qui caresse l’espoir de faire fortune en un éclair !

Il est même possible d’acheter une statuette à la boutique du temple et de la déposer sur l’autel, comme quoi Gotoku-Ji, le Maneki Neko est vraiment synonyme de richesse !

Crédits photos Kanpai.fr
Publié par Laisser un commentaire

Librairie et adoption

Des chats et des livres !

Cette idée insolite qui nous vient du Canada fera-t-elle des petits chez nous ?

Si vous avez toujours eu envie d’adopter un chaton, vous pensez sûrement trouver votre âme sœur féline dans un refuge, et bien pas que ! La libraire Otis & Clementine’s Books au Canada propose à ses clients d’acheter des livres mais aussi de sauver des chatons. Cette idée innovante en matière d’adoption est assez efficace : vous vous posez tranquillement pour feuilleter un livre ou boire un café et là vous voyez s’approcher une adorable boule de poils ! 

Quoi de plus propice que cet instant de détente pour faire connaissance tranquillement et craquer ? Ils sont là, ils jouent, font la sieste puis ils viennent vers vous tout naturellement et vous faisant les yeux doux et semblent vous choisir !

Chat fatigue la lecture ! Crédits images Otis & Clementine’s Books

Ellen Helmke, la gérante de la librairie, explique que les chatons proviennent tous de l’association South Paw Conservation Nova Scotia. « Tous entrent et sortent assez rapidement à fur et à mesure qu’ils sont adoptés ». Les frais d’adoption de 255 dollars canadiens ne sont pas un frein au succès de ce concept, d’autant qu’ils couvrent tous les frais même médicaux.

Ce programme qui a commencé l’année dernière a déjà permis l’adoption de 30 chats. Ellen est très confiante : « Je suis sûre que ce nombre augmentera. Les gens viennent maintenant ici spécifiquement pour voir les chats, les autres qui viennent encore pour des livres et qui découvrent les chatons repartent ravis de leur découverte ». « Je suis tellement heureuse de rendre mes clients heureux ».

En effet qui n’aiment pas les chatons ?

Du côté de l’association aussi, on se réjouit aussi de ce partenariat. « Otis & Clementine’s Books est un foyer aimant qui offrent un environnement unique à nos protégés. C’est incroyable d’avoir ce lieu pour nous aider. »

Nul doute, en terme de socialisation, d’éducation et de câlineries, c’est certainement l’endroit rêvé à en croire toutes les photos distillées sur les réseaux sociaux par les amateurs de livres et de félins !

 

Pour en savoir plus sur South Paw Conservation Nova Scotia : https://south-paw-conservation-nova-scotia.business.site

Pour en savoir plus sur Otis & Clementine’s Books : https://otisandclementines.business.site

#catlovers #catrescue #chat #cat #association #insolite #otis&clementinesbooks